Par Ioanna Mari, Présidente de l’OMAEPFillette

Séminaire de l’OMAEP  Aix en Provence, 24-27 Août 2009.

Dans cette relation étroite, entre la mère et l’enfant qu’elle porte dans son ventre, les sentiments d’amour de la mère, liés à des images élevées de vertus que son imagination nourrit pour lui, imprègnent et s’enregistrent dans le corps de son enfant. Les deux cerveaux, de la mère et de l’enfant, communiquent constamment, par leurs neurones-miroirs. Les neurones-miroirs de la mère envoient à chaque instant messages, sentiments, images qui sont reçus par les neurones-miroirs naissants de l’enfant. Ces messages sont reflétés et engendrent en lui le même désir, les mêmes images, les mêmes idées que celles de sa mère.

Une communication se fait au niveau du système nerveux des deux êtres. Et les souhaits et désirs de la mère se reflètent sur le système nerveux de l’enfant, créent en lui par résonance, le désir de réaliser le message reçu et de devenir comme la mère le souhaite.

La répétition de ces désirs s’enregistre profondément sur le système nerveux de l’enfant et programme en partie sa vie future.

Lire plus